L’EDSML,
une école doctorale pluridisciplinaire

L’École Doctorale des Sciences de la Mer et du Littoral est naturellement multidisciplinaire et a pour vocation de fédérer les disciplines impliquées dans l’étude du milieu marin au sens large, en partenariat avec les laboratoires impliquées dans la recherche de ces disciplines.  Elle forme des spécialistes de haut niveau en sciences de l’univers, sciences de la vie, sciences humaines et sciences de l’ingénieur.

La recherche est menée dans le cadre des laboratoires et équipes d’accueil qui dépendent de l’Université de Brest, principalement à IUEM, de l’Université de Bretagne Sud, à IFREMER, à l’ENSIETA et l’École Navale, ainsi qu’avec le SHOM, le CETMEF et Météo France.

L’extension récente au domaine des sciences de l’Ingénieur fédère des équipes de l’ENSTA Bretagne et de l’Université dans le domaine « mécanique et systèmes » qui travaillent entre autres dans le développement des énergies marines.

Le positionnement de l’EDSML reste donc éminemment centré sur la mer qui a été déclarée axe prioritaire de la stratégie de recherche de l’UBO dans le cadre du quadriennal en cours. Celui-ci a fait d’elle le correspondant naturel du GIS Europôle Mer (AO réseau RTRA) et du pôle de compétitivité Mer quand il s’agit de recherche s’appuyant sur des thèses que ces organismes ou entreprises financent régulièrement.

Le champ de recherches de l’UMR AMURE se définit comme l’analyse et l’évaluation économique et juridique des politiques publiques et des institutions dans les domaines du développement des territoires et des activités maritimes, de l’exploitation des ressources et de la conservation des écosystèmes marins et côtiers. Le projet de recherche est structuré autour de trois axes thématiques et d’un pôle observation :

  • développement et durabilité des activités maritimes
  • appropriation et responsabilité
  • socio-écosystèmes, territoires et stratégies d’aménagement
  • pôle observation et données maritimes

Expertises

  • production d’indicateurs socio-économiques
  • analyse juridique des activités maritimes et littorales
  • développement d’outils d’aide à la décision
  • modélisation économique
  • montage de projets européens

Collaborations scientifiques

  • France : Institut Universitaire Européen de la Mer (IUEM)
  • Rennes, Maison des sciences de l’homme en Bretagne (MSHB)
  • European Association of Environmental and Ressource Economists – EAERE
  • Association Française de Science Économique – AFSE
  • LABEX Mer
  • International : Marine Policy Centre, Woods Hole (USA)
  • Marine and environmental Law Institute, Halifax, Canada
  • Univisersité de Brasilia
  • Centre for marine Socio-Ecology , Hobart, Australie
  • Centre for Marine and Coastal Plicy Research, Plymouth, UK

Directrice

Catherine Meur-Ferec

Liens :